Une cartographie des courants historiques du Yoga

J’ai trouvé ce beau poster et vous le partage volontiers avec quelques réserves et quelques indications.

Indications :

Shramana : désigne les courants de moines errants (ou sédantarisés dans des monastères) dans certaines traditions indiennes comme le jainisme ou le bouddhisme. Un śramana a pour but d’échapper au cycle des réincarnations.

Tantrisme : Tantra peut se traduire par fil, succession. C’est un ensemble de textes et de courants dont l’origine se situe dans la vallée l’Indus. On trouve du tantrisme dans le bouddhisme et l’hindouisme, en Inde, en Chine, au Tibet, etc. Ces courants ont en commun de reposer sur une métaphysique basée sur deux principes : une « présence » omnisciente (Shiva) et une « action de prise de conscience » (Shakti), ainsi que la sublimation des émotions, ressentis, et actions. De nos jours, par ignorance, on donne le nom de « tantra » à des pratiques thérapeutiques sexologiques, souvent très éloignées de l’esprit du tantrisme originel.

Samkhya : courant métaphysique basé sur le “Samkhya kharika”, très connecté aux Yoga-Sutras de Patanjali.

Les réserves :

  • il manque des liens entre les éléments, par exemple entre le Samkhya et les yoga-Sutra.
  • les couleurs ne semblent pas être connectées ni avoir de signification. Ce qui est gris dans les bulles ne se réfère pas forcément au tantra par exemple.
  • il y a beaucoup d’Américains dans les bulles, et peu de Français ! (l’auteure du poster, Alison Hinks est peut être américaine)
  • Et bien sûr, c’est incomplet mais c’est bien normal vu la complexité et la richesse de cet ensemble


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*