Le livre Yoga, d’Emmanuel Carrère

Je n’ai pas besoin de faire la promo de ce livre, qui est très médiatisé et se vend très bien. Mais je veux bien essayer de donner mon avis. Pour ceux qui hésiteraient à le lire. Et pour m’éclaircir les idées sur ce que j’en ai pensé… Car je viens de le finir et mes idées ne sont pas très claires. Bon, j’ai beaucoup aimé le début. Je me suis dit, eh ben, il a potassé son sujet, il a bien compris le yoga de Patanjali. Et il en parle d’une manière qui peut le rendre accessible à des personnes très loin de ça. Je me suis même mise à penser à toutes les personnes à qui je n’ai jamais réussi à parler de yoga et de la méditation d’une manière qui les stimule vraiment, et à me dire que j’allais toutes leur offrir le livre ! Et puis est venu le milieu du livre. Ca reste bien écrit, car je trouve qu’il écrit très bien. J’avais déjà lu un de ces livres (Le Royaume) et avait aimé le style, très transparent, intime, et érudit. Mais le reste du livre m’est plus apparu comme une autobiographie, un mini-reportage sur des tranches de vie pas faciles de sa vie, et une pirouette à la fin pour revenir sur le yoga. Certes tout est du yoga, car le yoga c’est ce qui parle de l’union (et qui parle aussi de la désunion pour mieux revenir à l’union). Mais j’ai trouvé qu’à partir du milieu, c’était plus des morceaux juxtaposés de tranches de vie, certes poignantes et sincères, mais qui moi, me laissaient dans un besoin de cohérence, de rassembler, d’unir. Et je me suis dépêchée de le finir, en sautant des passages. Bref, j’ai aimé le début, ai été troublée mais fascinée par le milieu, et déçue par la fin (sauf la dernière page). Et je lui suis reconnaissante d’avoir partagé ses expériences. Lisez-le quand même pour vous faire votre expérience de lecteur ! Et donnez votre avis si besoin (les commentaires sont les bienvenues).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*