Les samskâras (empreintes, habitudes, conditionnements)

Yoga sutra I. 50 tajjas samskāra anya- samskāra pratibandhî

  • samskāra : habitudes, empreintes, imprégnations, conditionnements (vient de sam : complet, accumulé, et kr : agir).
  • tajjas : de cela (sous entendu, du samadhi qui est l’objectif du yoga, en référence aux sutras précédents)
  • anya-samskāra : d’autres imprégnations
  • pratibandhî : contrepoids

De la pratique du yoga (du samadhi) naissent des habitudes qui font contrepoids à nos imprégnations

Il y a là une proposition de remplacer les samskâras qui nous emprisonnent par des samskâras qui libèrent. De faire contrepoids à ce qui engendre l’ignorance (avidya) et la souffrance (kléshas). Le yoga nous aide à nous libérer des empreintes dont nous sommes prisonniers. C’est une profonde recherche de liberté.

Le yoga est un chemin de déconditionnement. Il permet de se défaire de nos conditionnements mentaux et causes de souffrance. Grâce par exemple aux yamas et les niyamas ( contentement, modération, etc., voir sutras II. 12 à II. 15, II. 40 à II. 43), au pranayama (qui purifie, qui régule et discipline), au asanas qui équilibrent et à la méditation qui libère et laisse moins de place à l’ignorance. Mais c’est surtout l’atteinte de l’éveil (le samadhi) qui nous permettra de nous en libérer totalement.

Pour ceux qui veulent aller plus loin, les yoga-sutras proposent de s’intéresser aux causes de souffrance, et au lien qu’elles entretiennent avec les empreintes (samakaras) et l’enchainement des actions et réactions.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*